Aller au contenu principal

Pratique

« Une idée, un bout de fer anonyme,
La combustion vive du charbon activée par l'air forcé, concentrée par la projection d'eau, tranforsme le fer dur et froid en une matière malléable et brûlante... »

« … Martelé, formé, redevenu dur et froid le bout de fer anonyme, s'expose au regard du monde et lui lance la forme et l'idée qu'il est devenu, fort de la transformation subit à l'épreuve du feu et du marteau. »

«  Je travaille mon corps comme les matières que je transforme.
Je sculpte l'espace par le mouvement du corps. »